Agences & Annonceurs  >  Actualités  >  Brand safety : les contextes violents sont les plus rejetés par les annonceurs

Brand safety : les contextes violents sont les plus rejetés par les annonceurs



Au dernier trimestre 2018, les annonceurs français ont concentré leurs efforts pour protéger leur brand safety

Il vous reste 181 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Brand safety : les contextes violents sont les plus rejetés par les annonceurs