Agences & Annonceurs  >  Entretiens  >  Emmanuelle Asseraf (Snapchat) : "Le programmatique représente 85 % de notre activité en France"

Emmanuelle Asseraf (Snapchat) : "Le programmatique représente 85 % de notre activité en France"



Deux ans et demi après avoir ouvert son bureau dans l'Hexagone, la plateforme sociale des jeunes s'évertue à développer sa monétisation et prouver l'efficacité de ses formats publicitaires, tandis que le déploiement du programmatique à fait baisser les CPM. Emmanuelle Asseraf, responsable des relations avec les agences et les annonceurs en France, présente à mind Media la stratégie publicitaire de l'application.

Quel est votre périmètre au sein de Snapchat France ?

J’ai rejoint le bureau français de Snapchat en avril 2018 en tant que head of agency sales. Cela correspond à un poste de directrice commerciale en charge des relations avec les agences médias, les agences créatives et certains annonceurs. D’autres sont en effet gérés par des équipes dédiées à un secteur, sur des thématiques comme le luxe ou les produits de grande consommation. Si ces derniers, comme ceux issus du divertissement, sont bien représentés parmi les clients de Snapchat, nous travaillons plus largement avec le top 200 des principaux annonceurs français, issus de domaines d’activité co

[940 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous