Médias & Contenus  >  Dossiers  >  Recueil du consentement : les éditeurs français sont encore loin des standards de la CNIL

Recueil du consentement : les éditeurs français sont encore loin des standards de la CNIL



Depuis la loi cookie de 2013, les éditeurs ont l'obligation d'obtenir le consentement des internautes pour collecter leurs données via le dépôt d'un cookie. Le développement des Consent management platforms (CMP) dans le cadre du RGPD leur a donné de nouvelles options pour transmettre ce consentement à leurs partenaires. Comment les éditeurs se sont-ils adaptés à cette nouvelle donne ? mind Media a analysé les pratiques de 65 sites desktop d’une soixantaine d’éditeurs : près des deux-tiers se contentent encore d’une bannière d’information. 32 % ont mis en place un "consent wall", mais il n’est équilibré que sur un seul site. Egalement dans ce dossier, la liste des CMP choisies par une trentaine d’éditeurs français.

Article mis à jour le 3 décembre à 11h : loi cookie de 2013, intérêt légitime invoqué comme base légale.

Depuis le 25 mai 2018 et l’entrée en vigueur du RGPD, les éditeurs doivent obtenir un consentement "libre, spécifique, éclairé et univoque" de leurs internautes pour recueillir et traiter leurs données personnelles. Le 23 novembre, mind Media a passé en revue 65 sites web (la liste des url est disponible ici) d’une soixantaine d’éditeurs médias premium franç

[725 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous