Régies & Adtech  >  Tribunes  >  "La télévision ne doit pas venir amputer les recettes des autres médias"

"La télévision ne doit pas venir amputer les recettes des autres médias"



Stéphane Delaporte, directeur général de 366, la régie publicitaire commune à la PQR, estime qu'une éventuelle extension de la publicité à des secteurs aujourd'hui interdits - cinéma, édition et opérations de promotion de la distribution -, évoquée récemment par le gouvernement, serait néfaste pour l'avenir de la presse. C’est dans la taxation des revenus des GAFAM et NATU que se trouve une juste concurrence, affirme-t-il.

La commémoration du centenaire de l’armistice de la Grande Guerre n’incite malheureusement pas tout le monde à la trêve dans les luttes intestines qui secouent immanquablement l’univers des médias à chaque nomination d’un nouveau ministre de la Culture.

Les déclarations du nouveau ministre, Franck Riester, faites le 8 novembre dernier dans le cadre des Rencontres cinématographiques de l’ARP sur l’examen par ses services d’une "expérimentation de l’él

[649 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous