Régies & Adtech  >  Entretiens  >  Geoffrey La Rocca (Teads) : "Nous pourrions générer 5 millions d'euros par an pour Le Monde et Le Figaro uniquement pour l'outstream"

Geoffrey La Rocca (Teads) : "Nous pourrions générer 5 millions d'euros par an pour Le Monde et Le Figaro uniquement pour l'outstream"



Après 280 millions d'euros de revenus en 2017 à l'échelle mondiale, Teads vise au moins 25 % de plus cette année. Positionnée à l'origine comme adserver et SSP vidéo sur le format outstream, l'entreprise se définit désormais comme "plateforme globale". Son directeur général en France, Geoffrey La Rocca, détaille ce nouveau modèle.

Il livre aussi son regard sur la création de Skyline, l'offre publicitaire du Monde et du Figaro qui écartait Teads, mais auxquels il tend la main.

 

Connu pour son format oustream, Teads affirme désormais se positionner comme "plateforme globale" ? Qu'est-ce que cela change dans votre activité  ?

Nous parlons de plateforme média mondiale car nous rassemblons les deux tiers des principaux médias du monde entier (du top 300 éditeurs de comScore), et avec eux nous proposons aux annonceurs une gamme complète de solutions full-funnel : la vidéo outstream pour le branding, mais aussi des formats display interactifs innovants et adaptés au mobile, des solutions à la performance, et un studio créatif pour adapter de manière automatique et simple les messages publicitaires, par exemple au format mobile, pour les rendre interactifs et engageants.

Que pèsent ces nouveaux format

[969 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous