Médias & Contenus  >  Entretiens  >  Louis Dreyfus (Groupe Le Monde) : "Skyline rapportera près de cinq millions d'euros au total en 2018"

Louis Dreyfus (Groupe Le Monde) : "Skyline rapportera près de cinq millions d'euros au total en 2018"



Croissance externe, application du RGPD et mise en place d'une CMP, droits voisins, résultats du groupe et stratégie pour développer ses abonnés numériques, relations avec Google, Facebook et Snapchat, sortie du Geste, projets techniques et marketing, avenir de L'Obs... le président du directoire du Groupe Le Monde, Louis Dreyfus, répond aux questions de mind Media.

 

Le Parlement européen a finalement voté le texte sur le droit voisin aux droits d'auteur pour une meilleure protection des contenus et un meilleur partage de la valeur avec les plateformes qui les distribuent. Quelle est la suite désormais et quels revenus en attendre pour les éditeurs de presse ? 

C'est une première victoire pour tous les éditeurs de contenus et les auteurs, mais c'est seulement une première étape ; nous ne sommes qu'au début d'un processus qui va être long et semé d’embûches. En tant qu'éditeurs de presse, nous espérons que les pouvoirs publics veilleront à ne pas concentrer tous leurs efforts sur les droits d'auteurs et qu'ils resteront vigilants sur l'économie de la presse et la situation des éditeurs. Dans les discussions que nous avons pu suivre, nous avons parfois eu le sentiment que certains pouvaient être tentés de privilégier la défense des droits d'auteur au détriment de la presse. Il faut y faire attention, cette bataille est une démarche d’ensemble.

Pour ce qui est de la mise en application du texte et la question du partage de revenus, il est trop tôt pour définir des montants ou des objectifs. Nous allons d'abord attendre de voir le texte définitif, puis ensuite nous ferons travailler des spécialistes sur le sujet (les représentants du Parlement européen vont désormais discuter et négocier avec les représentants du Conseil européen et ceux de la Commission européenne pour se mettre d'accord sur la version finale du texte de la directrice à venir, à partir de la loi votée au Parlement. Selon un proche du dossier, le texte européen définitif pourrait être arrêté d'ici fin 2018 ou peu après. Il faudra ensuite que le Parlement français transpose le texte dans la loi pour que s'ouvrent les discussions entre éditeurs, GAFA, et éventuellement ayant-droits, ndlr)

Une nouvelle association d'éditeurs de presse, l’Alliance de la presse d’information générale, vient d'être créée. Pourquoi un nouvel organe ?

C

Il vous reste 3090 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Louis Dreyfus (Groupe Le Monde) : "Skyline rapportera près de cinq millions d'euros au total en 2018"