Médias & Contenus  >  Actualités  >  Lagardère réfléchirait à se séparer de son activité de production audiovisuelle

Lagardère réfléchirait à se séparer de son activité de production audiovisuelle



Six mois après avoir cédé son activité presse (hors Paris Match, JDD et la radio Europe1) au groupe tchèque Czech Media Invest pour 73 millions d’euros, ainsi que Doctissimo en juillet dernier, le groupe Lagardère poursuivrait la cession de certaines de ses activités pour redresser ses comptes. Selon Les Échos, la vente de sa filiale de production audiovisuelle, Lagardère Studios (qui produit des séries comme “Joséphine Ange Gardien”), est étudiée.

Estimée à 200 à 300 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires équivalent, elle pourrait intéresser Mediawan (la société de Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Pierre-Antoine Capton). Par ailleurs, sa chaîne de télévision Gulli cherche toujours un acquéreur. Les Échos note que ce mouvement participerait à la concentration du marché de la production (fusion d’Endemol et Shine, acquisitions de Mediawan, prise de contrôle de Newen par TF1…).