Régies & Adtech  >  Actualités  >  SDK mobile : mis en demeure par la CNIL, Fidzup et Teemo répondent

SDK mobile : mis en demeure par la CNIL, Fidzup et Teemo répondent



Les deux sociétés vendent aux marques des données de comportement et de géolocalisation d'utilisateurs récoltées via des applications mobiles partenaires. A la suite de contrôles réalisés en 2017, la CNIL leur reproche de ne pas recuellir correctement le consentement des mobinautes, mais les deux sociétés affirment avoir pris depuis leurs dispositions.

La CNIL a annoncé jeudi 19 juillet mettre en demeure Fidzup et Teemo (deux sociétés françaises qui installent leur SDK dans des applications mobiles partenaires pour réaliser le tracking des utilisateurs à des fins de ciblage publicitaire) de recueillir valablement le consentement des mobinautes au traitement de leurs données.

Pour Teemo, ce SDK permet de collecter l'identifiant publicitaire des smartphones et les données de géolocalisation des personnes, environ toutes les cinq minutes. Ces donn&ea

[814 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous

Lire aussi