Agences & Annonceurs  >  Actualités  >  Les fusions & acquisitions dans l’adtech et le martech portées par des acteurs non conventionnels

Les fusions & acquisitions dans l’adtech et le martech portées par des acteurs non conventionnels



Les mouvements de fusions et acquisitions dans l’univers des agences et du marketing se sont renforcés au premier semestre 2018. Leur montant total a atteint 9,3 milliards de dollars pour 199 transactions, contre 4,9 milliards au cours des six premiers mois de 2017 pour 198 transactions, selon le rapport du cabinet de conseil R3. Soit une hausse de 88 %.

Cette dynamique est surtout le fait de nouveaux acquéreurs dans cette catégorie, comme AT&T (qui a acquis AppNexus), WeWork, L’Oréal et Pandora, tandis que les grands réseaux d’agence se sont montrés timorés. Seuls Omnicom (204 millions de dollars), Hakuhodo (132 millions) et IPG (42 millions) ont augmenté leurs dépenses. R3 n’a pas inclus l’acquisition d’Acxiom Marketing Solutions par IPG dans ce rapport. Les cabinets de conseil se sont de nouveau montrés très actifs, puisqu’Accenture (445 millions de dollars) et CapGemini (322 millions) se placent deuxième et troisième du classement des principaux acheteurs.

Lire aussi