Médias & Contenus  >  Dossiers  >  Le poids de Google AMP dans le trafic web mobile des éditeurs de presse a reculé en 2018

Le poids de Google AMP dans le trafic web mobile des éditeurs de presse a reculé en 2018



De nombreux éditeurs français ont adopté AMP, le format développé par Google pour améliorer le temps de chargement des pages sur web mobile. Quels sont les éditeurs français qui en profitent le plus ? Quelle part représente AMP dans leur trafic web mobile total ? mind Media y répond en graphiques.

L'ACPM contrôle et certifie la fréquentation des supports Google AMP depuis janvier 2017. Bien que certains éditeurs ne soient pas présents – soit parce qu'ils ne sont pas membres de l'association, soit parce qu'ils n'ont pas soumis tous leurs supports à la certification OJD (Libération, RTL) – l'adhésion est de plus en plus importante (16 éditeurs mesurés en mars 2017, une quarantaine en mai 2018) et l'analyse

Il vous reste 711 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Le poids de Google AMP dans le trafic web mobile des éditeurs de presse a reculé en 2018