Agences & Annonceurs  >  Dossiers  >  Comment les agences médias s'adaptent-elles à l'arrêt du partage de l'ID DoubleClick ?

Comment les agences médias s'adaptent-elles à l'arrêt du partage de l'ID DoubleClick ?



Google ne partage plus son ID DoubleClick depuis la mise en place du RGPD le 25 mai. Il permettait aux acheteurs de réconcilier la navigation des internautes sur le digital, d'affiner leurs modèles d'attribution des campagnes et d'enrichir leurs plateformes data. Les agences médias explorent trois grandes pistes pour trouver une alternative.

Le 25 mai dernier, avec l'entrée en application du RGPD, Google a cessé de partager avec les acheteurs l'ID DoubleClick, remettant en cause leurs capacités à réconcilier les parcours en ligne des internautes, leurs modèles d'attribution, et les plateformes data mises en place ces dernières années par les agences pour offrir aux annonceurs une alternative à Google et Facebook (lire sur notre site).

En prévenant les agences seulement 30 jours avant l'arrêt du partage, Google les a mis dans une situation délicate pour continuer à produire des analyses de qualité pour les annonceurs et les  é

[1065 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous