Régies & Adtech  >  Entretiens  >  Gavin Stirrat (OpenX) : "Les agences médias doivent être plus sélectives vis-à-vis des vendeurs d'espaces avec lesquels elles travaillent"

Gavin Stirrat (OpenX) : "Les agences médias doivent être plus sélectives vis-à-vis des vendeurs d'espaces avec lesquels elles travaillent"



Les annonceurs attendent plus de transparence de la part de leurs partenaires publicitaires, y compris des technologies de vente d'espaces. Gavin Stirrat, VP Europe Partner Services de la SSP OpenX, détaille les choix effectués par la société et sa vision de la publicité programmatique.

Quelles sont les priorités d'OpenX dans le programmatique ?

Sachant que 46,5 % des dépenses en programmatique en France en 2017 étaient consacrées au support mobile selon le rapport d'eMarketer, et que ce chiffre devrait atteindre 56 % en 2018, le mobile reste notre principal axe de développement. OpenX est d'ailleurs devenu devenu mobile-first au cours du début d'année 2018, la majorité à la fois des volumes et des revenus provenant de ce canal, notamment grâce à une croissance de 191 % de cette activité en 2017. Je suis persuadé que nous n'en sommes encore qu'au début du développement du mobile et qu'il peut générer beaucoup de croissance.

C'est pourquoi nous avons lancé en mai dernier un adexchange spécialisé dans l'opt-in

[1171 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous