Agences & Annonceurs  >  Dossiers  >  Comment les sociétés de conseil hybrides se positionnent auprès des annonceurs

Comment les sociétés de conseil hybrides se positionnent auprès des annonceurs



Dans un écosystème publicitaire en plein bouleversement, où les agences médias sont de plus en plus challengées, des sociétés de conseil "hybrides", associant plusieurs activités de conseil et d'implémentation en technologies, data et études, s'intercalent dans la relation marque - agence média. Comment ces structures se développent-elles et à quels besoins chez l'annonceur répondent-elles ? mind Media a interrogé Artefact, Converteo, FABERNOVEL, fifty-five, Sutters Mills, le consultant Pierre-Louis Fontaine ainsi que les marques Nestlé et Ubisoft (un tableau comparatif complète ce dossier).

"Le modèle traditionnel des agences médias est complètement obsolète, car elles ont des difficultés - inhérentes à la transformation de leur métier d'origine - pour intégrer la technologie et la data, et à transformer leur business model", analyse froidement Mats Carduner, ex-directeur général de Google France et actuel CEO de fifty-five. Cette société fait partie des nouvelles structures créées ces dernières années à côté des agences pour conseiller les annonceurs. Pourquoi ce besoin ? Quand ce n'est pas un manque de compétences au sein des agences médias qui est mis en avant, les marques ont le sentiment d’une certaine opacité dans le choix des outils publicitaires et dans la collecte et l’utilisation de leur data par les agences.

"Il y a eu par le passé un manque de transparence de la part des agences médias qui ont masqué leurs rétrocommissions liées aux outils recommandés (dont les DSP), et leurs marges cachées dans l'achat digital programmatique", souligne Vincent Luciani, DG d'Artefact, autre structure qui ambitionne de faire autrement et mieux au service des marques. Les annonceurs prennent progressivement conscience que leurs campagnes peuvent être optimisées et que la donnée constitue leur capital essentiel et leur permet d'augmenter la qualité de leur interactions avec leurs clients. "Ils doivent se la réappr

[1925 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous

Lire aussi