Régies & Adtech  >  Tribunes  >  Emailing, formulaires et analytics : comment respecter le RGPD

Emailing, formulaires et analytics : comment respecter le RGPD



Nécessitant un volume de données personnelles important et granulaire pour optimiser leur efficacité, newsletters, formulaires et outils de web analyse comptent parmi les principaux leviers du marketing digital. Lionel Charpin, CEO du cabinet de conseil en marketing digital Empirik, explique en quoi le RGPD va changer les pratiques.

 

L’emailing : nettoyer les bases

 

L’emailing est le premier levier auquel on pense quand on associe RGPD et marketing digital, l’e-mail étant la principale donnée personnelle exploitée en webmarketing. Les CRM doivent plus que jamais être constitués exclusivement de contacts opt-in. Si votre base de données a été enrichie grâce à des techniques “sauvages” (de type growth hacking ou achat de base) ou si vous n’avez pas obtenu le consentement explicite de vos contacts pour leur envoyer une newsletter (en exploitant par exemple la base d’inscrits d’un webinar), deux solutions s’offrent désormais à vous pour être dans les clous du RGPD :

1) Faire le ménage en excluant les contacts non opt-in... mais avec le risque de voir votre base se réduire à peau de chagrin.

2) Envoyer un e-maili

[1250 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous

Lire aussi