Médias & Contenus  >  Actualités  >  Qui seront les perdants et les gagnants du RGPD ?

Qui seront les perdants et les gagnants du RGPD ?



Alors que le RGPD entrera en application en mai prochain, son impact sur le marché de la publicité semble difficile à prédire. Le président de la société adtech Beeswax fait le tri dans Adexchanger mardi 30 janvier entre les futurs gagnants et perdants.

Selon lui, les acteurs dont l’activité est la plus menacée sont ceux du cross-device (car leurs graph probabilistes reposent sur des données pour lesquelles ils n’ont pas reçu de consentement), de la géolocalisation (car ils peineront à obtenir le consentement), les adnetworks autres que ceux de Google, Facebook et des opérateurs télécom, les retargeters (chaque consommateur qui leur refusera le consentement entraînera une baisse de revenus).

A un degré moindre, le RGPD aura un effet négatif pour les DSP, SSP, DMP, adservers et éditeurs. Au contraire, Google, Facebook et Amazon (grâce à la proximité avec leurs utilisateurs), les acteurs du ciblage contextuel et du consentement en tireront du positif.