Régies & Adtech  >  Actualités  >  Comment le header bidding rebat les cartes sur le marché des SSP

Comment le header bidding rebat les cartes sur le marché des SSP



Tous les SSP n'ont pas abordé le header bidding avec le même enthousiasme. Il faut dire qu'il augmente les coûts techniques, remet en cause les positions établies, et relance la guerre des prix. Mais tous tentent désormais de s'y adapter, en adoptant parfois un nouveau rôle ou en se spécialisant.

Le header bidding, cette technologie qui permet aux éditeurs d'augmenter le nombre de sources de demandes pour leurs inventaires, connaît un succès croissant auprès des éditeurs français (lire sur notre site). Et selon le site ServerBid, il est utilisé par 72 % des 1 000 principaux sites américains. Mais il a reçu un accueil contrasté de la part des SSP. AppNexus en a été l'un des principaux artisans, en créant le wrapper open source Prebid.js. Index Exchange, OpenX et PubMatic se sont aussi saisis du sujet en créant des wrappers qu'ils commercialisent aux éditeurs. Avec succès : selon ServerBid, les trois exchanges les plus utilisés en octobre via un adaptateur client-side aux Etat

Il vous reste 1110 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Comment le header bidding rebat les cartes sur le marché des SSP