Régies & Adtech  >  Actualités  >  Label Digital Ad Trust : tous les détails sur la mise en place, ses objectifs, les questions qu’il pose

Label Digital Ad Trust : tous les détails sur la mise en place, ses objectifs, les questions qu’il pose



18 mois après avoir initié le projet d’un label indépendant pour favoriser la qualité des offres éditoriales et publicitaires – et ainsi réorienter les investissements des annonceurs – l’interprofession s’est enfin accordée sur ses modalités. Quels sont les critères et les tarifs pour obtenir le label Digital Ad Trust ? Quelles sont les conséquences attendues sur les formats publicitaires ?

(une version pdf est disponible plus bas en téléchargement pour un meilleur confort de lecture)

En juillet 2016, pour lutter contre le développement des adblockers, rassurer les annonceurs quant à la publicité en ligne, et lutter contre la domination de Google et Facebook, le SRI et l’Udecam avaient annoncé leur volonté de créer un label qualité destiné à “évaluer et valoriser la qualité des sites qui s’engagent dans des pratiques publicitaires responsables”.

Choisis en janvier 2017 après un appel d’offres, pour en construire le référentiel, le CESP et l’ACPM – qui auront aussi le rôle de tiers labellisateurs – ont travaillé plusieurs mois, multipliant les réunions avec l’interprofession. Entre-temps, le SRI et l’Udecam ont été rejoints dans leur démarche par l’ARPP, le GESTE, l’UDA et l’IAB France. Jeudi 7 décembre, près de 18 mois après le lancement du projet, les cinq partenaires ont enfin levé le voile sur Digital Ad Trust.

[1226 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous