Régies & Adtech  >  Actualités  >  Quelles conséquences aurait la fin de la neutralité du net sur les prix de la publicité en ligne ?

Quelles conséquences aurait la fin de la neutralité du net sur les prix de la publicité en ligne ?



Aux Etats-Unis, la Commission fédérale des communications (FCC) s’apprête à mettre à mal la neutralité du net, ce qui libérerait les fournisseurs d’accès à internet (FAI) de leurs obligations de garantir à tous leurs clients une égalité d’accès au réseau, par exemple en adaptant la vitesse de chargement à l’offre souscrite ou en filtrant certains contenus.

Selon Adweek
 mercredi 22 novembre, cela pourrait avoir des conséquences sur la publicité en ligne, notamment les CPM et les standards de visibilité. Par exemple, les marques pourraient être contraintes à payer davantage pour que leurs publicités soient chargées rapidement, et invitées à se tourner vers un média détenu par un opérateur télécom.

De fait, de plus en plus d’opérateurs télécom se diversifient dans les médias : Verizon possède Oath (Yahoo et AOL), qui a notamment dans son portefeuille de marques le HuffPost et TechCrunch, et AT&T souhaite acquérir Time Warner. En France, Altice possède L’Express, Libération et BFM TV.

Mardi 21 novembre, Facebook, Google, Twitter, Reddit et Netflix, notamment, avaient défendu la neutralité du net et protesté contre les intentions de la FCC de la remettre en cause.