Agences & Annonceurs  >  Actualités  >  Brand safety : YouTube à nouveau boycotté par des annonceurs

Brand safety : YouTube à nouveau boycotté par des annonceurs



Six mois après qu’une série d’annonceurs et agences aient interrompu temporairement leurs publicités sur YouTube en raison de la diffusion de publicités au sein de vidéos violentes et appelant à la haine (lire sur notre site), la plateforme est à nouveau victime d’une vague de boycott au Royaume-Uni.

En cause, la présence sur la plateforme de vidéos postées par des parents ou des enfants eux-mêmes, mettant en scène des mineurs dans leur bain ou en sous-vêtements, et utilisées par des pédophiles pour approcher leurs victimes.

Selon une enquête du Times publiée vendredi 24 novembre, BT, Adidas, Deutsche Bank, eBay, Amazon, Mars, Diageo et TalkTalk sont quelques unes des dizaines de marques qui ont vu leur publicité adossée à ce type de contenus.

Toujours selon le Times, l’alcoolier Diageo aurait gelé ses investissement sur YouTube et HP, Cadbury et Adidas auraient qualifié la situation de “complètement inacceptable”. Google a réagi en assurant qu’il allait “régler ce problème au plus vite”, dans un premier temps en bloquant les commentaires sur ce type de vidéos et ensuite en travaillant avec les autorités publiques pour dénoncer leurs auteurs.

Il vous reste 0 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Brand safety : YouTube à nouveau boycotté par des annonceurs