Médias & Contenus  >  Actualités  >  Les ambitions du Washington Post dans la vente de logiciels

Les ambitions du Washington Post dans la vente de logiciels



En 2015, le Washington Post présentait ARC, une suite d’outils qui permet d’interconnecter toutes les activités de publication d’un média, qu’il prévoyait de commercialiser comme un logiciel de CMS auprès d’autres médias (lire sur notre site). Cette activité est aujourd’hui florissante, selon Fast Company, selon qui le Washington Post est désormais “une société de logiciels”.

Pour preuve, le site indique par exemple que plusieurs publications auraient fait d’ARC leur CMS, dont le Los Angeles Times, le New Zealand Herald ou encore Willamette Week, qui génèrent à eux tous 300 millions de lecteurs. Avec des abonnements mensuels variant de 10 000 à 150 000 dollars, le chiffre d’affaires de cette activité aurait doublé en 2016. 2017 suit la même tendance et 2018 également. Selon le chief information officer du Washington Post, Shailesh Prakash, le but est de générer près de 100 millions de dollars de revenus avec ARC.