Médias & Contenus  >  Actualités  >  SVOD : comment les groupes audiovisuels français font face à la concurrence de Netflix sur l'offre jeunesse

SVOD : comment les groupes audiovisuels français font face à la concurrence de Netflix sur l'offre jeunesse



Les programmes dédiés à la jeunesse et la famille de Netflix connaissent un tel succès que le service américain de SVOD vient d'annoncer doubler ses investissements sur ce segment, notamment pour faire face à la concurrence des offres gratuites, comme Youtube Kids. Les acteurs audiovisuels français se sont également positionnés sur ce marché avec leurs offres de SVOD : Gulli Max, de Lagardère Active, Tfou Max, de TF1, tandis que France Télévisions prépare son offre.

Comment les offres françaises veulent-elles se distinguer ? Quels sont les enjeux pour conserver et attirer des abonnés sur la cible jeunesse ? mind Media a interrogé TF1, Lagardère Active et France Télévisions, et livre en exclusivité quelques chiffres issus du nouveau baromètre SVOD 2017 réalisé par Médiamétrie.

Andy Yeatman, directeur de l'offre jeuness

Il vous reste 1295 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
SVOD : comment les groupes audiovisuels français font face à la concurrence de Netflix sur l'offre jeunesse