Médias & Contenus  >  Actualités  >  SVOD : comment les groupes audiovisuels français font face à la concurrence de Netflix sur l'offre jeunesse

SVOD : comment les groupes audiovisuels français font face à la concurrence de Netflix sur l'offre jeunesse



Les programmes dédiés à la jeunesse et la famille de Netflix connaissent un tel succès que le service américain de SVOD vient d'annoncer doubler ses investissements sur ce segment, notamment pour faire face à la concurrence des offres gratuites, comme Youtube Kids. Les acteurs audiovisuels français se sont également positionnés sur ce marché avec leurs offres de SVOD : Gulli Max, de Lagardère Active, Tfou Max, de TF1, tandis que France Télévisions prépare son offre.

Comment les offres françaises veulent-elles se distinguer ? Quels sont les enjeux pour conserver et attirer des abonnés sur la cible jeunesse ? mind Media a interrogé TF1, Lagardère Active et France Télévisions, et livre en exclusivité quelques chiffres issus du nouveau baromètre SVOD 2017 réalisé par Médiamétrie.

Andy Yeat

[1295 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous