Agences & Annonceurs  >  Actualités  >  La concurrence des cabinets de conseil pour les agences est-elle exagérée ?

La concurrence des cabinets de conseil pour les agences est-elle exagérée ?



La concurrence accrue entre les grands cabinets de conseil (comme Accenture, Deloitte Digital et PWC) et les grandes agences de communication a été maintes fois soulignée par la presse spécialisée, notamment au vu des acquisitions d’agences par les cabinets de conseil et leurs revenus croissants. Mais pour WPP, si cette concurrence est réelle pour les budgets purements digitaux, elle est largement surestimée, rapporte Campaign mercredi 1er novembre.

Pour le prouver, la première agence de communication mondiale a publié, lors de la présentation de ses résultats semestriels le 31 octobre, une liste des budgets pour lesquels l’agence a été confrontée à des cabinets de conseils : sur 87 pitchs, l’agence en a remporté 45 et perdu 24 (2 n’ont pas été attribués et 16 sont en cours). Surtout, il s’agissait de petits budgets (8 millions de dollars au maximum) pour un montant total de 143 millions de dollars, soit moins de 1 % du chiffre d’affaires de WPP. Au final, l’agence n’a perdu que 20 millions de dollars de budgets face aux cabinets.

Ces arguments semblent partagés par certains analystes, comme Berenberg, Pivotal Group et Natixis, qui ont relativisé ces derniers jours l’impact de la concurrence des cabinets pour WPP et les agences.