Régies & Adtech  >  Entretiens  >  Stéphane Delaporte (366) : "On parle beaucoup des DMP, mais quel est le retour sur investissement ?"

Stéphane Delaporte (366) : "On parle beaucoup des DMP, mais quel est le retour sur investissement ?"



Stéphane Delaporte est directeur général de 366, la régie unique des titres de PQR. Il présente à mind Media son regard sur le marché publicitaire en ligne et les résultats de la régie. Il présente également comment 366 se positionne sur l’évolution du programmatique et la data, les alliances entre éditeurs et les DMP.

 

Quel regard portez-vous sur l'évolution du marché de la publicité en ligne ?

Notre intuition il y a trois ans était la bonne : sur le digital, le display vendu en gré à gré s'effondre et le programmatique évolue vers plus de deals garantis à côté de l’open auction. La poursuite du développement du programmatique est inéluctable.

Quel est l'impact de ces tensions du marché publicitaire sur 366 ? Comment la régie s'adapte-t-elle ?

Notre régie a un positionnement très particulier en France avec un ancrage extrêmement puissant en régions mais aussi une large couverture nationale via les audiences numériques des éditeurs de PQR, qui ne se limitent pas aux régions. Ces spécificités sont de vrais atouts : la PQR est le premier fournisseur de contenus en France avec 35 000 personnes qui écrivent dont 5 000 titulaires de cartes de presse.

Les audiences en lignes que propose 366 sont toujours très significatives, une audience Internet Global de 26,6 VU mensuels en juin (chiffre Médiamétrie//NetRatings), ce qui nous place en volume derrière Google

[1634 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous