Médias & Contenus  >  Tribunes  >  Datajournalisme (1/3) : L'objectif n'a pas été atteint en France

Datajournalisme (1/3) : L'objectif n'a pas été atteint en France



Nicolas Kayser-Bril, l'un des datajournalistes français de référence, d'abord au sein d'Owni, puis comme cofondateur de l'agence Journalism++, fait part de son expérience et livre son regard sur les stratégies de datajournalisme des médias.

Dans ce premier volet d'une série de trois articles, il met en relief l'échec du développement du datajournalisme et le manque d'ambition des éditeurs : "On continue à parler du datajournalisme comme d’une innovation. Ne nous voilons pas la face : si une innovation ne perd pas son statut au bout de dix ans, c’est raté."

Il y a dix ans, j’ai commencé à publier des articles de "datajournalisme". A l’époque, le terme n’existait pas, j’intégrais simplement des applications interactives, des cartes et des graphiques dans mes articles. On m’a accolé ce label en 2009, puis je suis devenu datajournaliste à temps plein, sans doute le premier à avoir ce titre en France, en travaillant chez OWNI. Avec Pierre Romera et Anne-Lise Bouyer, nous avons ensuite créé Journalism++, une agence de datajournalisme. Cinq ans plus tard, nous fermons la boutique, en grande partie pour des raisons administratives (impossible de faire tourner une micro-société entre deux pays) mais aussi parce que le temps des pio

[934 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous