Médias & Contenus  >  Actualités  >  Les éditeurs qui ont pivoté vers la vidéo font face à un problème de monétisation

Les éditeurs qui ont pivoté vers la vidéo font face à un problème de monétisation



Pour tenter de tirer parti de CPM plus élevés dans la vidéo, de nombreux éditeurs anglo-saxons ont récemment fait le choix de pivoter vers ce format. C’est par exemple le cas de Mic, Mashable, Vice ou MTV News. Mais, comme le montre un graphique publié par Digiday jeudi 28 septembre, la majorité de leurs vues est réalisé hors de leurs sites.

Malheureusement, les CPM réalisés sur les réseaux sociaux sont loin d’être aussi élevés que sur les sites des éditeurs : environ la moitié pour Bleacher Report, un tiers à la moitié pour USA Today. Pour un autre éditeur, le CPM obtenu sur Facebook et YouTube atteint 20 dollars, contre 70 dollars sur son site.