Régies & Adtech  >  Actualités  >  Comment les acheteurs tentent de s'adapter au header bidding

Comment les acheteurs tentent de s'adapter au header bidding



Si le header bidding - la mise en concurrence de sources de demande d'achat programmatique - présente plusieurs avantages pour les éditeurs, les acheteurs y voient plusieurs inconvénients. Il augmente les coûts techniques des sociétés adtech et risque de faire enchérir les acheteurs contre eux-mêmes. Mais des solutions existent.

Le header bidding, ce procédé qui permet aux éditeurs de mettre en concurrence davantage de sources de demande (DSP, adexchanges, adnetworks) lors de leurs ventes d'espaces en mode programmatique avant l'appel de leur adserver, suscite l'intérêt de nombreux éditeurs français, qui y voient une manière d'augmenter leurs revenus et la transparence des enchères

[504 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous