Régies & Adtech  >  Actualités  >  Le New York Times explique sa stratégie publicitaire en ligne

Le New York Times explique sa stratégie publicitaire en ligne



Pour compenser la baisse de ses revenus publicitaires papier, le New York Times accentue ses efforts sur le numérique, et pas seulement sur le payant. Après avoir beaucoup investi dans le brand content via son agence interne depuis 2014, il développe en parallèle le programmatique. mind Media a rencontré Jean-Christophe Demarta, SVP global advertising du New York Times, à l'occasion du salon Viva Technology, pour présenter la stratégie du titre.

Si le développement des offres payantes est devenu une priorité, le New York Times tente également d'enrayer la baisse de ses revenus publicitaires, qui ont reculé de 9 % en 2016, à 581 millions de dollars, à cause principalement de la chute de ses revenus publicitaires issus du papier (- 16 %). Ses efforts portent sur la publicité en ligne, dont le chiffre d'affaires a atteint 209 millions de dollars l'an dernier (+ 6 % en 2016).

Le groupe familial, qui tire désormais plus de la moitié de ses revenus de la vente au numéro et de l'abonnement, a une approche très prudente de la publicité numérique. "Nous voulons que l'expérience publicitaire soit la moins intrusive possible pour nos lecteurs, tout en préservant son impact pour les annonceurs", explique à mind

[1077 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous