Médias & Contenus  >  Actualités  >  Vidéo : les publicités mid-roll sur Facebook peu rémunératrices

Vidéo : les publicités mid-roll sur Facebook peu rémunératrices



Prévues dans les prochains mois en France, les publicités vidéo mid-roll sur Facebook ont commencé à être testées par une poignée d’éditeurs aux Etats-Unis. Certains d’entre ont confié anonymement à Digiday lundi 5 juin des chiffres sur ce que cela leur rapporte. Un éditeur vidéo assure ainsi avoir gagné 11 000 dollars grâce à 24 millions de vidéos vues sur la plateforme (durant au moins 3 secondes) et après que le réseau social ait prélevé 45 % des revenus publicitaires. Sur YouTube, 2 millions de vues auraient suffi à générer ce niveau de revenus mais “ce que Facebook nous fait perdre en CPM, il le rattrape grâce au volume”, assure l’éditeur. L

es quatre éditeurs bêta-testeurs interrogés indiquent également monétiser seulement 10 à 25 % de leurs vidéos postées sur Facebook, à cause des contraintes de ce format publicitaire : il n’est insérable que sur des vidéos d’au moins 90 secondes et même de 6 minutes pour des directs. Ils ne veulent en outre pas surcharger les vidéos : il arrive que la moitié de l’audience interrompe son visionnage au moment de la publicité.

Les éditeurs en beta-test pointent plusieurs autres limites : toutes les publicités sont vendues par Facebook, ce qui provoque de grands écarts en termes de qualité de la création et de pertinence des publicités. De plus, avec l’ouverture de ces formats à davantage d’éditeurs, ils craignent une baisse des CPM.

Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous