Médias & Contenus  >  Actualités  >  Renvoi de trafic : Facebook et Google ont chacun leurs spécificités

Renvoi de trafic : Facebook et Google ont chacun leurs spécificités



Si les éditeurs se plaignent régulièrement du duopole Google - Facebook sur le marché de la publicité en ligne, ils restent un levier important pour attirer les internautes sur leurs sites. Les deux grandes plateformes leurs envoient du trafic sur des sujets bien différents, selon une étude mardi 23 mai. Alors que Facebook domine pour renvoyer vers des informations liées au lifestyle et au divertissement, Google domine en tant que fournisseur de trafic pour les informations liées au business, aux technologies et au sport. Derrière Facebook et Google, le trafic des éditeurs provient de Twitter, Yahoo! et Google Actualités.

En janvier, une étude de l’association des éditeurs en ligne américains Digital Content Next avait relevé que si les éditeurs s’appuient beaucoup sur les plateformes (Google, Facebook, Twitter…), pour leur apporter du trafic, ces même plateformes ne génèrent que 14 % de leurs revenus numériques (lire sur notre site).

Il vous reste 0 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Renvoi de trafic : Facebook et Google ont chacun leurs spécificités