Régies & Adtech  >  Actualités  >  Le point sur les alliances data en Europe

Le point sur les alliances data en Europe



Pour faire face à Google et Facebook et préparer la fin annoncée des cookies, certains éditeurs en Europe et des sociétés adtech commencent à s’unir pour développer des identifiants uniques et des DMP communes. En France, des projets voient aussi le jour, notamment "Gravity". mind Media les détaille. Un tableau comparatif des différents projets d'alliance européens est également disponible ici.

Les éditeurs européens cherchent la parade face à Facebook et Google, qui s'arrogent une part croissante du marché publicitaire en ligne. Pour cela, il leur faut trouver une alternative aux cookies, dont l'intérêt dans leurs dispositifs de monétisation semble remis en cause à la fois par le développement du mobile et ses problèmes de tracking cross device, et par le projet de règlement e-privacy, présenté par la Commission européenne début janvier (lire sur notre site) et annoncé pour 2018. Plusieurs projets voient le jour et reposent sur des stratégies et des modalités différentes.

L'identifiant unique

 Plusieurs alliances se sont créées au niveau national (deux en Allemagne et un au Portugal) afin de mutualiser des données entre éditeurs et acteurs du marché publicitaire. Leurs procédés diffèrent Deux des projets les plus récents, annoncés au Portugal en mars et en Allemagne il y a quelques

Il vous reste 1404 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Le point sur les alliances data en Europe