Médias & Contenus  >  Entretiens  >  Etienne Gernelle (Le Point) : "SFR Presse propose des conditions pires que celles de Google et Apple"

Etienne Gernelle (Le Point) : "SFR Presse propose des conditions pires que celles de Google et Apple"



Etienne Gernelle est le directeur du Point. Pour mind Media, il explique pourquoi l'hebdomadaire refuse d'intégrer le kiosque de presse intégré aux offres de l'opérateur télécom. "Le deal qui est proposé se fera à moyen ou long terme au détriment des journaux", estime-t-il.


Depuis mai 2016, SFR propose aux éditeurs de toucher davantage d'audience avec son kiosque : pourquoi refuser d'intégrer SFR Presse ?

Pour deux raisons. D'abord pour les tarifs proposés aux éditeurs, qui varient entre 20 et 40 centimes par numéro téléchargé. J'ai discuté avec Michel Combes, le directeur général d'Altice, qui m'a proposé 35 centimes par numéro pour Le Point. C'est une proposition absurde pour deux raisons : d'abord le raisonnement comptable est archi faux. Nous dire que la valeur de chaque exemplaire numérique, sans les coûts de fabrication papier et de distribution, est de 35 centimes par numéro, c'est méconnaître le fonctionnement d'un journal et ce que nécessite la production de contenus. C'est simplement une bêtise.

[1245 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous