Régies & Adtech  >  Actualités  >  Snapchat Discover : quel bilan publicitaire six mois après le lancement en France ?

Snapchat Discover : quel bilan publicitaire six mois après le lancement en France ?



Si les audiences sur Snapchat Discover satisfont les éditeurs, Snap leur impose de nombreuses contraintes publicitaires. mind Media a interrogé Le Monde, Paris Match, meltygroup et les agences Publicis Media, Socialyse et OMD.

Les éditeurs français qui ont accepté de rejoindre Snapchat Discover en septembre 2016 lui ont consacré des moyens conséquents : plus de cinq personnes chez Cosmopolitan, sept au Monde, trois pour L'Équipe, et six chez Melty par exemple. Certes, au moins un éditeur (Le Monde) a reçu une aide financière de la part de l'entreprise californienne pour se lancer. Il n'en reste pas moins que tous ceux que nous avons pu interroger disent viser la rentabilité à terme. Or, le modèle économique de Discover repose encore – cela pourrait changer aux Etats-Unis (lire sur notre site) – sur un partage des revenus publicitaires dont les termes exacts sont confidentiels et pourrai

Il vous reste 1055 mots à lire.
Vous avez déjà un compte ? Identifiez-vous
Snapchat Discover : quel bilan publicitaire six mois après le lancement en France ?