Agences & Annonceurs  >  Entretiens  >  Alexandra Chabanne (GroupM) : "L'internalisation du programmatique par les annonceurs est un choix risqué"

Alexandra Chabanne (GroupM) : "L'internalisation du programmatique par les annonceurs est un choix risqué"



Alexandra Chabanne est la directrice générale de GroupM France, qui rassemble 850 personnes dans cinq agences médias : MindShare, KR Media, Mediacom France, MEC France et Maxus. Pour mind, elle détaille l'organisation numérique de ces agences, l'approche du programmatique par le groupe et son modèle de rémunération. Elle revient aussi sur la charte annoncée en septembre, le déploiement d'une méta-DSP, et les erreurs de mesure de Facebook.
 

Comment les cinq agences médias de GroupM (MindShare, KR Media, Mediacom France, MEC France, Maxus) sont-elles organisées sur le numérique ?

Chaque agence possède les compétences stratégiques, commerciales et d'activation. Nous adaptons les équipes commerciales au niveau de maturité des clients sur leur transformation numérique. Par exemple, pour le compte Danone, nous avons nommé un manager à profil avant tout digital qui s'est formé au offline en réponse au besoin de notre client.

Mais sur les 850 personnes que le groupe compte en France, 300 à 400 dépendent de l'entité centrale GroupM et travaillent de façon transversale, en support de nos agences. Outre les services partagés (financer,

[1029 mots]
Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous
Créez un compte

Inscrivez-vous pour accéder à nos contenus gratuits ou achetez des contenus à l'unité.

Créez un compte
Abonnez-vous

Souscrivez à une licence pour accéder à l'intégralité des contenus et supports mind Media

Abonnez-vous