Vidéo : les annonceurs croient toujours au format… sur Facebook et Google

Selon une étude réalisée entre août et septembre 2017 aux Etats-Unis (auprès de 140(…)

Vidéo : Facebook va investir davantage pour sa section Watch

Facebook est prêt à investir davantage dans les programmes vidéo exclusifs diffusés sur Watch, la section de sa plateforme installée en août aux Etats-Unis. Selon Digiday, qui y consacre un article jeudi 30 novembre, le réseau social proposait au départ entre 10 000 et 40 000 dollars par épisode pour les programmes courts (appelées “spotlight”) et entre 250 000 et 1 million de dollars pour chaque épisode de série original (baptisé “hero”). Ces sommes auraient triplé, selon Digiday : Facebook paierait aujourd’hui entre 50 000 et 70 000 dollars pour un programme court par exemple. La stratégie du groupe serait désormais de concentrer ses investissements sur un petit nombre de programmes qualitatifs et plus longs. Selon un éditeur partenaire de Facebook, la plateforme considère un programme réussi si au moins 10 % de son audience totale a regardé tous les épisodes. Au regard de ce critère, quatre programmes ont été renouvelés.

Alliances éditeurs, Offres payantes, SFR Presse, Google AMP, 6Play, France Info, Studio+... : verbatim de la conférence Les Echos

Mardi 28 novembre, les groupes Les Echos et Le Parisien organisaient une conférence sur les l'économie des médias dans leurs nouveaux locaux, dans le 15e arrondissement de Paris. Il a notamment été question de SFR Presse, Google AMP, Gravity, 6Play, France Info et Studio+. Verbatim.

BuzzFeed mise sur la diversification via la production de vidéos

BuzzFeed est confronté à son tour aux difficultés du marché publicitaire, mis en évidence par l’annonce de résultats en hausse en 2017, mais moins bons que prévus. Le site américain prévoit donc une légère évolution de ses sources de revenus.

Comment le CSA prévoit de réguler internet

Le CSA verra-t-il ses pouvoirs de régulation étendus à internet ? L’idée, défendue par(…)

Brand safety : YouTube à nouveau boycotté par des annonceurs

Comme il y a six mois, des marques fustigent la diffusion de leurs publicités au sein de vidéos qui nuisent à leur image.

Vidéo : pourquoi AJ+ délaisse Facebook pour YouTube

AJ+, la structure d’Al Jazeera créée en septembre 2014 et dédiée entièrement à la(…)

Les usages vidéo des 25-49 ans sur ordinateur

En partenariat avec Médiamétrie//NetRatings - septembre 2017

Le Guardian, News UK et le Telegraph s’allient dans la vidéo

Pour faire face à la concurrence de Google et Facebook dans la publicité en ligne, les(…)

Influence marketing : Facebook crée une application pour se rapprocher des créateurs vidéo

Pour encourager les influenceurs à poster davantage de vidéos sur ses plateformes,(…)

Brand safety : “Google preferred” serait surcôté selon certains annonceurs

Après les déboires, au printemps, de Youtube, accusé de ne pas garantir la brand safety des campagnes des annonceurs sur sa plateforme, Google avait mis en avant son programme premium "Google Prefered”, créé en 2014.

Loopsider recrute Daphnée Denis comme rédactrice en chef

Le projet, initié par Arnaud Maillard (ex-Eurosport puis Discovery Networks), Giuseppe de Martino (ex-Dailymotion) et Johan Hufnagel (ex-Slate.fr et Libération), prévoit la conception et la mise en ligne, début 2018, d’une offre d’information 100% vidéo avec des contenus “de qualité et sérieux”.

AT&T affiche ses ambitions dans la TV adressée

Malgré une offre de 85 milliards de dollars formulée par AT&T en octobre 2016, la(…)

Monkey concurrence Brut sur la vidéo sociale

Ce média cofondé par Emmanuel Chain se positionne lui aussi sur le segment des vidéos d'information distribuées uniquement sur les réseaux sociaux.

SVOD : + 40 % d’utilisateurs en France en un an, selon Médiamétrie

Les usages autour de consultation de vidéo en ligne sur abonnement continuent de progresser. Le marché est tiré par Netflix et la consommation de séries.

Format publicitaire : la vidéo mobile parmi les meilleurs formats pour la notoriété d’une marque

Publicis Media a dévoilé mercredi 8 novembre les résultats de son étude sur(…)

SVOD : comment les groupes audiovisuels français font face à la concurrence de Netflix sur l'offre jeunesse

Les programmes dédiés à la jeunesse et la famille de Netflix connaissent un tel succès que le service américain de SVOD vient d'annoncer doubler ses investissements sur ce segment, notamment pour faire face à la concurrence des offres gratuites, comme Youtube Kids. Les acteurs audiovisuels français se sont également positionnés sur ce marché avec leurs offres de SVOD : Gulli Max, de Lagardère Active, Tfou Max, de TF1, tandis que France Télévisions prépare son offre. Comment les offres françaises veulent-elles se distinguer ? Quels sont les enjeux pour conserver et attirer des abonnés sur la cible jeunesse ? mind Media a interrogé TF1, Lagardère Active et France Télévisions, et livre en exclusivité quelques chiffres issus du nouveau baromètre SVOD 2017 réalisé par Médiamétrie.

La BBC mise sur la diffusion de sports en ligne

Face à l’explosion des prix des droits de diffusion des sports les plus populaires,(…)

Avec Studio71 France, TF1 veut produire des contenus pour Netflix, Youtube et Snapchat

Après une prise de participation dans Studio 71 en janvier, TF1 lance officiellement(…)