Les prestataires certifiés par le TAG présentent un niveau de fraude 83 % plus faible

Le Trustworthy Accountability Group (TAG), organisme créé en 2014 aux Etats-Unis par(…)

Label Digital Ad Trust : les réactions du secteur publicitaire

SRI, Udecam, UDA, IAB France, ARPP, CESP, ACPM, etc. L’ensemble des dirigeants des associations représentatives de la publicité en ligne affichent leur satisfaction après avoir trouvé un accord sur les contours de ce nouveau label de qualité. Leurs commentaires sont toutefois variés

L’interprofession dévoile son label qualité des sites internet, Digital Ad Trust

En juillet 2016, pour lutter contre le développement des adblockers, rassurer les(…)

Ads.txt favoriserait la réévaluation des inventaires publicitaires des éditeurs

Fin septembre, le Financial Times indiquait que l’usurpation de son nom de domaine lui(…)

Lutte anti-fraude : le nombre de sociétés certifiées par le TAG a doublé en un an

En janvier dernier, le médiatique chief brand officer de Procter & Gamble Marc(…)

Les DSP d’AppNexus n’achèteront bientôt que les vendeurs autorisés dans ads.txt

Pour lutter contre l’usurpation de leurs noms de domaines, de plus d’éditeurs mettent(…)

Relations régies - prestataires (2/2) : les fichiers ads.txt témoignent de la dépendance des éditeurs aux sous-régies

Les fichiers ads.txt apportent plus de transparence sur l’achat et la vente programmatiques. mind Media a décrypté leur application sur un échantillon de 39 régies en France. La première partie de notre enquête (publiée ici) a montré que malgré la grande concentration des SSP, une multitude d’acteurs se disputent la commercialisation de l’inventaire des éditeurs. La deuxième partie montre notamment que plusieurs dizaines de SSP différents proposent au marché l'inventaire des régies de notre panel, alors qu'une majorité d'entre eux n'a signé de contrat commercial avec aucune. Certains éditeurs affirment vouloir faire le ménage dans ces relations.

Adform met à jour un nouveau montage de fraude publicitaire, Hyphbot

Les éditeurs sont soumis à une pression croissante pour adopter ads.txt, le dispositif(…)

Relations régies - prestataires (1/2) : ce que révèlent les fichiers ads.txt du marché des SSP

Google travaille avec environ 85 % des régies en France. C'est l'un des enseignements de notre enquête basée sur un décryptage minutieux d'ads.txt appliqué à un échantillon de 39 régies. Les fichiers ads.txt doivent apporter plus de transparence sur l'achat et la vente programmatiques : au-delà d'aider les éditeurs à lutter contre l'usurpation de leurs noms de domaines, ils sont donc une mine d'informations sur l'état de la publicité en ligne. La première partie de notre enquête montre que malgré la grande concentration du marché des SSP, une multitude d'acteurs se disputent la commercialisation de l'inventaire des éditeurs. La semaine prochaine, la deuxième partie sera consacrée aux relations complexes que les régies entretiennent avec leurs vendeurs et les régies tierces.

Visibilité, brand safety, fraude : les acteurs de l'advérification passés au crible

La défiance des annonceurs envers les performances de la publicité en ligne a favorisé le développement d'outils de mesure tiers. Pour se différencier, ils misent sur les accréditations, les certifications et les partenariats avec les plateformes (un tableau comparatif, à télécharger en bas de page, complète cet article).

Le Financial Times met en garde les sociétés adtech contre la fraude

En septembre, le Financial Times a révélé que l’usurpation de son nom de domaine par(…)

Les efforts de l’industrie contre la fraude portent leurs fruits

La lutte contre la fraude dans la publicité en ligne est l’une des principales(…)

Deux éditeurs français ont adopté l'outil ads.txt pour lutter contre la fraude publicitaire

Après les médias anglo-saxons, certains éditeurs français commencent à s'intéresser à cet outil de l'IAB US pour lutter contre l'usurpation de leurs noms de domaine.

Le Financial Times alerte les annonceurs sur l’usurpation de son URL

Les éditeurs s’inquiètent du manque à gagner que leur cause la fraude publicitaire, en(…)

Criteo mis en cause pour fraude par deux études

Un fonds activiste et une société spécialisée dans la lutte contre la fraude publicitaire accusent le retargeter de mauvaises pratiques en matière de transparence, de brand safety, de mesure et d'attribution.

Comment les annonceurs réagissent aux errements de la publicité en ligne

Les plus grands annonceurs ont mis à profit l'année écoulée pour renforcer leur arsenal de mesures pour plus de transparence dans leurs relations avec leurs partenaires et une meilleure efficacité de leurs investissements. Une récente étude de la WFA montre l'ampleur du travail accompli.

Google, contraint de rembourser des annonceurs, cherche un remède à la fraude publicitaire

Quelques mois après que son nom ait été associé à un scandale de brand safety sur(…)

Arun Kumar (Cadreon) : "Le marché programmatique est déséquilibré en faveur des éditeurs et des plateformes"

Cadreon, la filiale d'IPG Mediabrands dédiée aux achats médias en ligne qui compte 700 collaborateurs dans plus de 30 pays, vient d'annoncer le lancement de sa méta-DSP, baptisée Unity. Le président monde de Cadreon, Arun Kumar, tient un discours qui tranche au sein du marché : il estime que l'opacité de l'achat média, la fraude ou le manque de visibilité des campagnes ne sont pas de réels problèmes pour les annonceurs et que la performance et le ROI doivent primer.

Mark Thompson (NYT) : "La publicité numérique est à la fois une blague et un cauchemar" pour les marques

Interrogé sur l'état de la publicité en ligne, Mark Thompson, PDG du New York Times, a réalisé une sortie tonitruante, lors d'une table ronde lundi 19 juin au Festival des Cannes Lions.