Joël Ronez (Binge Audio) : "Pour se développer, les acteurs de l'audio digital doivent travailler ensemble"

Joël Ronez, fondateur de la société de production de podcast Binge Audio, appelle à ce que l’ensemble du marché de l'audio digital, y compris les radios traditionnelles, soit solidaire face aux enjeux communs. Cette concertation passera selon lui par l'instauration d'une mesure d'audience commune, une prise en compte du monopole des GAFA dans la distribution pour imaginer de nouvelles solutions, ainsi que par plus de collaboration et d'aide à la production audio, notamment via la SCAM et la SACD.

Philippe Guillemot (Improve Digital) : "Comment les éditeurs peuvent assurer la transparence de leurs opérations programmatiques"

Marges dissimulées, fuites des données, conflits d'intérêts... Les pratiques de certains prestataires de la publicité en ligne ont érodé la confiance que les éditeurs avaient placé dans leurs partenaires programmatique. Philippe Guillemot, responsable France du SSP Improve Digital, livre ses conseils aux éditeurs pour améliorer la transparence avec leurs prestataires.

Christophe Dané (Digitall Makers) : "Mon bilan du Dmexco 2017"

En neuf ans, Dmexco est devenu un moment incontournable pour tous ceux qui travaillent dans le marketing et le digital. 50 000 visiteurs, tous des professionnels, échangent pendant deux jours leurs points de vue, leurs positions sur le marché et leurs cartes de visites. Si vous n'y étiez pas, voici les principaux points à retenir, sélectionnés par Christophe Dané, président fondateur du cabinet Digitall Makers.

Emilie Geairon (UM) : "Arrêtons de parler de la femme et du digital"

Si bonne soit l'intention initiale, le fait que la présence et le rôle des femmes dans le digital soient un sujet de discussion en 2017 dans de grandes conférences n’est pas normal, estime Emilie Geairon, directrice de clientèle chez UM (IPG Mediabrands France).

Natalie Heckel (Ogilvy Paris) : "Chaque femme conjugue plusieurs rôles"

Les françaises sont exigeantes avec les marques, lesquelles doivent donc comprendre finement leurs différentes facettes et trouver comment leur être utile, souligne Natalie Heckel, business partner à Ogilvy Paris.

Corinne Mrejen (Team Media) : "La régie est morte, vive la régie !"

Impactés par le numérique, les nouveaux usages et de nouveaux concurrents, les éditeurs doivent s'adapter et trouver de nouveaux modèles économiques. Au sein de leurs régies publicitaires, cela doit se concrétiser par une transformation permanente, une large diversification, la fin du silotage du digital et un rapprochement vers la création, estime Corinne Mrejen, présidente de Team Media.

Olivier Vigneaux (BETC Digital) : "Les marques doivent miser sur l’utilité et le service pour parler aux femmes"

Les annonceurs doivent prendre garde à ne pas paraître opportunistes vis-à-vis des femmes et miser sur l’analyse data et l’observation terrain pour des campagnes plus précises, plus utiles et donc à plus haute valeur ajoutée, estime Olivier Vigneaux, président de BETC Digital.

On vous explique : le processus d'un affichage publicitaire en header bidding

Le header bidding permet aux éditeurs d'augmenter leur yield programmatique et d'avoir plus de transparence sur les enchères (lire sur notre site). Mais les spécificités de cette technologie restent peu connues. En juin, La Place Media a organisé un événement pour la présenter à une vingtaine de ses éditeurs membres. Le directeur général de La Place Media, Arthur Millet, en présente les principaux points pour mind Media sous la forme de graphiques commentés.

La bonne mesure des campagnes commence par un bon brief

Savoir faire un brief clair et cohérent, et mettre en place les bons KPI à travers une relation étroite entre l’annonceur et son agence est la clef pour pouvoir mesurer de manière correcte et pertinente les résultats d’un plan média, estime Christophe Dané, fondateur de l’agence conseil en marketing Digitall Makers.

Transformation numérique : 10 conseils au CDO pour réussir

Ces trois dernières années, beaucoup de grandes entreprises ont recruté des CDO - et communiquer sur ces recrutements. Mais embaucher un spécialiste du digital, fut-il une pointure, ne suffit pas. La transformation de l'entreprise est une mécanique complexe, longue et qui doit être appréhendée de manière globale. Les responsables de la transformation numérique des entreprises doivent agir avec méthode, comme l'expliquent Mary-Anick Mazeron et David Licoys, fondateurs associés au cabinet de recrutement Zebra & Partners.

Damien Pigasse (Adswizz) : "L'évolution des usages audio ouvrent de nouveaux horizons pour les marques"

En associant mobilité, personnalisation des contenus et programmatique, l’audio va permettre aux annonceurs de communiquer plus efficacement, estime Damien Pigasse, ex-chief revenue officer de Dailymotion et désormais vice-president Etats-Unis d’Adswizz, plateforme programmatique audio orientée à la fois vers les acheteurs (DSP) et les éditeurs (SSP).

Christophe Dané (Digitall Makers) : "Arrêtons avec le mythe du bon message à la bonne personne et au bon moment"

Encouragé par les promesses du programmatique, le mantra des marketeurs ces dernières années - adresser un contenu publicitaire optimal au bon internaute et à un moment bien précis - a parfois des effets contre-productifs pour le business des marques : si transformer les personnes qui hésitent ou sont sur le point de passer à l’acte est une chose essentielle, vouloir convaincre et persuader les autres est aussi important pour les annonceurs, explique Christophe Dané, fondateur de l’agence conseil en marketing Digitall Makers.

Comment les annonceurs doivent appréhender les assistants virtuels

L'utilisation de la voix au sein du numérique devient une priorité pour Amazon, Google, Apple and co. Habituez-vous aux noms d'Alexa, Siri ou Cortana : l’ère de la conversation s’ouvre, et ce n’est plus celle des réseaux sociaux, mais des assistants virtuels, ces applications servitielles qui fournissent des réponses aux questions, alertent sur les événements importants et effectue certaines tâches. Search vocal, sponsoring, création de sa voix comme actif stratégique... Virgile Brodziak, directeur général de J. Walter Thompson Paris, explique comment les agences et les marques peuvent s'emparer de ces nouveaux services.

Le défi du tracking au-delà des cookies

La pression s'accentue sur les cookies - à tout le moins des cookies tiers - ces petits fichiers texte incriminés pour leur tendance insidieuse à pister le moindre de nos faits et gestes numériques, essentiellement à des fins commerciales. Outre une efficacité remise en cause du fait de la mobilité croissante des usages digitaux et du manque de maîtrise sur leurs données constatées par les éditeurs et les annonceurs, la CNIL et la Commission européenne veulent durcir leur utilisation dès 2018. Eric Prigent, fondateur d’Ividence, société française spécialisée dans la publicité programmatique par e-mail, présente les enjeux de ce débat pour les éditeurs et les annonceurs ainsi que les alternatives.

E-sport : les avancées et les lacunes de la nouvelle loi pour les organisateurs de compétitions

Les compétitions de jeux vidéo disposent en France d’un cadre juridique relativement complet depuis la loi n° 2016-1321 du 7 octobre 2016 pour une République numérique. Mais ce cadre reste encore à parfaire, notamment afin de donner aux organisateurs les outils nécessaires à la défense et à la valorisation des compétitions de e-sport qu’ils organisent, par exemple pour les retransmissions audiovisuelles. Jean-Sébastien Mariez et Xavier Près, avocats au sein de la société De Gaulle Fleurance & Associés, expliquent les apports du nouveau texte pour les organisateurs des compétitions de e-sport et le chemin qu’il reste à faire afin de sécuriser son exploitation audiovisuelle.

Jérôme Maréchal (Sublime Skinz) : "Les innovations publicitaires mobiles en 2017 : ce que les éditeurs doivent savoir"

ON VOUS EXPLIQUE. Les usages numériques sont de plus en plus mobiles. Et les éditeurs, s'ils en ont pris conscience, n'ont pas encore mis en pratique cette évolution au niveau publicitaire. Pour recréer de la valeur et retrouver la confiance des utilisateurs, les formats doivent pourtant évoluer en étant moins intrusifs et plus originaux, explique Jérôme Maréchal, directeur général associé à Sublime Skinz.

Pierre-Jean Bozo (UDA) : "Il faudra que les acheteurs ne sélectionnent que des sites labellisés"

Les annonceurs et les agences devront prendre leur part dans l'amélioration de l'écosystème publicitaire en privilégiant pour leurs investissements les sites de qualité qui seront adoubés par le prochain label SRI-UDECAM, estime Pierre-Jean Bozo, directeur général de l’UDA.

Visibilité : passons d’une vision ad-centric à une vision user-centric

(Par Hadrien de Nijs) La norme IAB recommande de juger de la visibilité d'un format display quand au moins 50 % de la surface est visible à l’écran pendant au moins 1 seconde. Est-ce vraiment efficace ? Si les annonceurs ont raison de vouloir que leurs bannières soient vues, ils doivent revoir leurs critères de performance en intégrant la notion de temps vu effectif sur cible, souligne Hadrien de Nijs, cofondateur de Blueseed, cabinet de conseil en data marketing et efficacité business.

Bien finir son appel d’offres : les clefs d’une bonne évaluation des agences

Pierre-Edouard Heilbronner, cofondateur du cabinet Onzedixièmes, spécialisé dans l’accompagnement des annonceurs et de leurs agences, expose dans nos colonnes les bonnes pratiques de l’appel d’offres. Voici la cinquième et dernière tribune de ce cycle.