Etienne Gernelle (Le Point) : "SFR Presse propose des conditions pires que celles de Google et Apple"

Etienne Gernelle est le directeur du Point. Pour mind Media, il explique pourquoi l'hebdomadaire refuse d'intégrer le kiosque de presse intégré aux offres de l'opérateur télécom. "Le deal qui est proposé se fera à moyen ou long terme au détriment des journaux", estime-t-il.

Raphaël de Andréis (Havas) : "Il faut que les éditeurs s'allient dans la data à un niveau européen"

Havas a finalisé début mars sa réorganisation en fusionnant Havas Media Group et Havas Creative Group au sein d'une seule entité, Havas. Raphaël de Andréis, désormais responsable des activités médias d'Havas et vice-président de l'Udecam, revient pour mind Media sur les changements amenés par cette nouvelle organisation, sur ses relations avec les GAFA et sur l'état du marché publicitaire digital.

Pierre Chappaz (Teads) : "Nous allons bâtir une plateforme de données Numericable - SFR - Teads"

Pierre Chappaz, executif president de Teads, explique pourquoi la société a accepté l'offre d'acquisition d'Altice sur une valorisation totale et conditionnée de 285 millions d'euros. Il présente également les modalités de la transaction (Altice n'acquiert pas 100 % des parts), son rôle à venir et les premiers projets qui seront mis en place. L'objectif : offrir aux annonceurs une alternative à Google et Facebook.

Alexandra Mauraisin (Groupe La Poste) : "La visibilité est un pré-requis des campagnes, pas un objectif"

Alexandra Mauraisin est directrice adjointe de la marque au sein du Groupe La Poste (La Poste, La Banque Postale, La Poste Mobile). Elle est notamment responsable de l'achat média et des relations avec les agences, après dix ans passés chez TBWA (Omnicom Group). Elle s'exprime sur ses attentes et ses projets en tant qu'annonceur et livre son regard sur le décret de la Loi Sapin.

Christophe Victor (Les Echos) : "Nos services aux entreprises représentent 60 millions d'euros de revenus"

Christophe Victor est directeur général délégué du Groupe Les Echos (172 millions de revenus en 2016, 670 salariés dont 290 cartes de presse) qui comprend, outre Les Echos, les marques Bourse, Investir, Connaissance des Arts et Radio Classique. Pour mind Media, il détaille les résultats de 2016, évoque les missions confiées au nouveau CDO (Thomas Karolak) et présente les projets du groupe : réintégration de compétences techniques, développement de produits financiers, nouvelles offres numériques payantes, hausse du budget de Viva Technology...

Aurélie Irurzun (Affiperf) : "Les médias français devraient s'inspirer des techniques commerciales de Facebook et Google"

Aurélie Irurzun a été nommée en mars 2016 directrice d'Affiperf, la structure d'Havas consacrée au trading programmatique. Pour mind, elle explique la réorganisation mise en place dresse le bilan des nouvelles offres lancées en 2016, notamment "la Française du Programmatique", et livre son regard sur le décret de la Loi Sapin et les évolutions de la publicité programmatique et de l'achat média.

Olivier Missir (Ginger Group) : “La difficulté de la réalité virtuelle tient en la capacité à faire du storytelling à 360°”

Comment les médias peuvent-ils utiliser la réalité virtuelle ? Avec quel budget ? Quelles sont les perspectives ? Olivier Missir, consultant au sein de Ginger Group, société spécialisée en transformation digitale, stratégie de production brand content et réalité virtuelle, revient pour mind sur le développement de la VR et ses opportunités pour les producteurs et diffuseurs de contenus.

Valérie Morrisson (CESP) : "Je suis plutôt confiante dans nos discussions pour un audit de Facebook"

Valérie Morrisson est directrice générale du CESP, association interprofessionnelle qui produit des études et effectue des audits sur les mesures d'audience. Avec les représentants de l'UDA et l'Udecam, elle vient de rencontrer la direction de Facebook France pour la convaincre d'adhérer à l'association et de faire auditer ses outils. Valérie Morrisson explique les contours des discussions, comment le CESP travaille et esquisse la mise en place d'une certification des outils d'adverification au niveau européen.

Philipp Schmidt (Prisma Media Solutions) : "L'ère des alliances data est venue"

Philipp Schmidt est directeur exécutif de Prisma Media Solutions et, depuis juin 2016, chief transformation officer du groupe (1400 personnes, dont 160 à la régie). Pour mind, il explique la façon dont il conçoit et met en œuvre ce nouveau rôle pour faire évoluer le groupe et mobiliser l'ensemble des collaborateurs. Il s'exprime aussi sur la façon dont Prisma Media affronte la crise du marché publicitaire, comment la régie se repositionne et s'organise, et donne quelques indications sur la nature des alliances que les éditeurs vont nouer autour d'un partage de données publicitaires.

Xavier Romatet (Condé Nast France) : "Nous créons un hub mondial de 100 personnes autour de la marque Vogue"

Xavier Romatet est le président de Condé Nast France, éditeur de Vogue, AD, Glamour, GQ et Vanity Fair, marques médias positionnées majoritairement sur les cibles plutôt féminines et premium. Il présente les résultats du groupe, en léger retrait cette année, explique la nouvelle organisation du numérique, et détaille un projet autour de la data à l'échelon international.

Thomas Bremond (Freewheel) : "Le marché n'est pas encore prêt à développer la publicité ciblée en TV"

Thomas Bremond est le directeur général Europe de Freewheel. Propriété de Comcast, cet adserver vidéo a été rapproché en juin 2016 de la SSP vidéo de StickyADS.tv. Pour mind, Thomas Bremond dresse le bilan de la nouvelle solution née de ce rapprochement, choisie notamment par les régies de TF1 et Canal +, partage ses réserves sur l'avenir à court terme de la publicité ciblée à la télévision linéaire en France et expose les axes stratégiques de développement de la société pour 2017.

Gautier Picquet (Publicis Media France) : “Il n’est pas normal que les médias français soient soumis à des règles plus contraignantes que les plateformes”

Gautier Picquet a été promu CEO de Publicis Media France en juillet 2016, dans le cadre de la réorganisation du groupe. Dans une interview à mind, il dresse un premier bilan de l’activité en 2016 ainsi que de la réorganisation, et annonce de nombreux gains de budgets. Celui qui est également président de l’ACPM et du GIE Club de Recherche Tous Médias (CRTM) prend aussi position pour des audits et des contrôles indépendants concernant la mesure des campagnes au sein des plateformes comme Facebook et Google.

Alexandra Chabanne (GroupM) : "L'internalisation du programmatique par les annonceurs est un choix risqué"

Alexandra Chabanne est la directrice générale de GroupM France, qui rassemble 850 personnes dans cinq agences médias : MindShare, KR Media, Mediacom France, MEC France et Maxus. Pour mind, elle détaille l'organisation numérique de ces agences, l'approche du programmatique par le groupe et son modèle de rémunération. Elle revient aussi sur la charte annoncée en septembre, le déploiement d'une méta-DSP, et les erreurs de mesure de Facebook.

Béatrice Chavanel (SNCF) : “Les agences doivent progresser sur l’orientation stratégique en amont des campagnes”

Béatrice Chavanel est directrice de la marque et de la communication externe de SNCF. Elle dirige plus de 40 personnes, dédiées notamment à la communication externe, l’achat média, lexs études et l’événementiel. Elle explique l’évolution de la communication du groupe ces dernières années, son rapport au programmatique et ses relations avec les agences.

Vincent Leclabart (Australie et AACC) : "Les campagnes digitales ne sont pas rémunérées à leur juste valeur"

Vincent Leclabart, président-fondateur de l’agence Australie, est président de l’AACC (Association des agences-conseil en communication) depuis 2013. A la tête de ce syndicat professionnel regroupant plus de 200 agences réparties en huit délégations, il revient pour Mind sur les problématiques digitales auxquelles sont confrontées actuellement les agences publicitaires : concentration du secteur, concurrence des SSII, relations avec les annonceurs, adblockers, problèmes liés aux compétitions et aux rémunérations...

Aurore Domont (Media.Figaro) : “Il faut que nos commerciaux deviennent des consultants”

Aurore Domont est présidente de Media.Figaro. Elle présente l’apport de CCM Benchmark pour la régie du groupe et dresse un premier bilan de la place de marché Figaro Exchange. Elle milite également pour un rapprochement plus étroit entre La Place Media et Audience Square. Elle demande aux annonceurs de prendre plus fermement position sur le marché et met en avant la logique du contexte planning pour dépasser le pure audience planning.

Clément Courvoisier (SFR Média) : "Il y a déjà eu 7,5 millions de titres téléchargés sur SFR Presse en huit mois"

Clément Courvoisier est le directeur des activités digitales de SFR Média depuis septembre 2016. Il présente l'organisation appliquée pour le numérique des différentes marques médias du groupe, et et les stratégies appliquées, notamment le payant pour Libération et L'Express, et la vidéo et le mobile pour BFMTV. Il revient également sur le lancement en OTT de SFR Presse, ses chiffres de téléchargements, et les ambitions autour de l'offre SFR News.

Olivier Abecassis (TF1) : "Nos priorités pour 2017 : data, plateformisation et développement sur la box"

Gilles Pélisson a annoncé dès son arrivée à la présidence du groupe TF1 en février 2016 faire de la création d'une "offre digitale média référente" l'une des priorités du groupe. Quelques jours plus tard, il nommait Olivier Abecassis, jusqu'ici directeur de e-TF1, comme directeur de l'innovation et du digital. Celui qui a pour mission "la digitalisation de l’entreprise et le déploiement de la stratégie numérique du groupe" revient pour mind sur sa première année à ce poste, détaille ses ambitions en matière de collaboration et de rapprochement avec des start-up et explique la stratégie data du groupe, appelée à prendre de l'ampleur en 2017.

Véronique Eriaud (Swiss Life France) : "Je ne suis pas convaincue par les résultats du programmatique"

Véronique Eriaud est la directrice de la communication de Swiss Life France. Avec ses 1,2 million de clients pour un chiffre d'affaires annuel de 4,2 milliards d'euros, la filiale du groupe d'assurance est dans une position de challenger. Et donc d'un petit annonceur. Véronique Eriaud explique la façon dont le groupe aborde sa stratégie de communication et d'achat média, ses interrogations sur le marché de la publicité et ses attentes vis-à-vis des agences.