Matthieu Le Cann (Advideum) : "Nous voulons créer une nouvelle façon de consommer des vidéos en ligne"

La sous-régie qui appartient à Prisma Media a longtemps été incontournable pour commercialiser de façon collective les inventaires vidéo des éditeurs de presse. A l'image d'autres intermédiaires, son rôle est remis en question par les éditeurs, qui, dans un contexte publicitaire dominé par les GAFA, attendent d'eux plus de valeur ajoutée. Advideum investit donc dans la technologie propriétaire et réalise un pivot vers la recommandation de contenus vidéo en lançant la plateforme "AdView Content". Explications avec Matthieu Le Cann, directeur général d'Advideum.

Audiovisuel : la convergence entre TV et digital au cœur des CGV 2018

Les régies des groupes TV ont présenté mardi 17 octobre leurs nouvelles conditions générales de vente (CGV) pour l'année 2018. Parmi les grandes tendances : un rapprochement toujours plus fort entre TV et numérique.

Les détails sur relevanC, la plateforme de données consommateurs de Casino et RedPill

Les deux partenaires créent une société commune, relevanC, pour proposer aux agences, annonceurs et sociétés d’études une base de données issues du e-commerce et de ventes en magasins, via une DMP et un trading desk.

Une nouvelle alliance data entre e-commerçants et éditeurs médias se dessine : relevanC

Une plateforme est en cours de mise en place, cette fois pour associer les données de e-commerçants et d’éditeurs médias. Le groupe Casino a un rôle actif dans ce projet, où intervient également RedPill, société co-dirigée par Marco Tinelli et Sergine Dupuy.

Deux éditeurs français ont adopté l'outil ads.txt pour lutter contre la fraude publicitaire

Après les médias anglo-saxons, certains éditeurs français commencent à s'intéresser à cet outil de l'IAB US pour lutter contre l'usurpation de leurs noms de domaine.

L'Equipe Explore : un succès éditorial mais difficilement monétisable

Développé depuis quatre ans sur l'Equipe.fr, cette rubrique de reportages très anglés qui associe textes, vidéo et audio dans un format dynamique et souvent long remplit ses objectifs d'audience mais peine à atteindre la rentabilité.

Marc Pritchard (P&G) : "Nous avons parcouru 60 % du chemin vers la transparence"

Quand Marc Pritchard, le chief brand officer de Procter & Gamble (P&G) parle, on l'écoute. Au début de l'année, le responsable de l'achat média du premier annonceur au monde fustigeait le marché de la publicité en ligne et n'épargnait pas les agences. Il a profité d'une keynote à Dmexco, mercredi 13 septembre, pour en tirer un premier bilan et dresser les grandes lignes de sa stratégie d'achat média, qui accorde une large place aux plateformes.

Comment les annonceurs réagissent aux errements de la publicité en ligne

Les plus grands annonceurs ont mis à profit l'année écoulée pour renforcer leur arsenal de mesures pour plus de transparence dans leurs relations avec leurs partenaires et une meilleure efficacité de leurs investissements. Une récente étude de la WFA montre l'ampleur du travail accompli.

Podcast : le marché français tarde à se structurer

Alors qu'aux Etats-Unis l'audience et le marché publicitaire du podcast décollent, en France ce format ne connait pas encore un tel engouement. Si l'offre de programmes audio en ligne s'est étoffée depuis un an, avec le développement notamment de Boxsons, Binge Audio ou encore Nouvelles Ecoutes, la monétisation est toujours balbutiante. Quel est le niveau des audiences ? Quels sont les leviers de monétisation entrevus ? Comment ce marché peut-il être dynamisé ? mind Media a interrogé Binge Audio, Radio France, Deezer et la régie spécialisée dans l'audio Targetspot.

Comment des éditeurs portugais lancent leur alliance data, Nonio

Quelques mois avant Gravity, six médias portugais avaient annoncé travailler à la mise en place d'une DMP commune, baptisée Nonio. Début juillet, José Frade, directeur numérique de Cofina Media, membre de l'alliance, en présentait les détails à l'occasion d'une conférence organisée par Google à Amsterdam, où mind Media a pu le rencontrer.

Vidéo : les investissements publicitaires instream en baisse au premier semestre

Parmi les principaux enseignements de la 18e édition de l’Observatoire de l’e-pub SRI - Udecam pour le premier semestre 2017, plusieurs concernent la vidéo : l’instream est pour la première fois en décroissance, l’outstream, tiré par Teads et surtout Facebook, se développe, et son mode d’achat devient largement programmatique. Explications.

Gravity : les questions qui se posent (et leurs réponses)

La coalition Gravity a été dévoilée mardi 4 juillet. Autour des Echos - Le Parisien et de Lagardère Active, une quinzaine de groupes français (éditeurs, opérateur télécom, e-commerçants) créent une alliance dans les données via un trading desk. Quelle sera la gouvernance exacte de la société ? Comment la plateforme-va-t-elle fonctionner ? Quelles données seront partagées ? Quels sont les objectifs chiffrés ? Quelle collaboration avec les autres plateformes programmatiques ? mind Media y apporte les réponses.

Alliances data : ce qui sera annoncé pour Gravity

Pour lutter contre les GAFA, au moins une dizaine de groupes français vont participer à ce projet ambitieux visant à associer plusieurs types de data issues d’acteurs très différents : éditeurs de presse, opérateur télécom, e-commerçants. mind Media en présente les détails et les acteurs.

Comment Publicis décline son offre de conseil et de technologies Sapient en France

Deux ans après avoir finalisé l'acquisition de Sapient, Publicis déploie son activité en France depuis le printemps. Elle a été adossée à l'agence Razorfish et doit notamment permettre de mieux répondre à la concurrence des cabinets.

Facebook repousse un éventuel audit par le CESP en France

Après les erreurs admises par Facebook au sujet de certaines mesures de performance(…)

Comment les nouveaux médias 100 % vidéo et réseaux sociaux veulent s'imposer

Brut, Brutus, Explicite, TF1One… la campagne présidentielle a été l'occasion pour de nouveaux pure player médias d'émerger, notamment ceux qui ont fait le choix de traiter l'actualité uniquement sous formes de vidéos diffusées sur les réseaux sociaux. Comment se distinguent-ils ? Sur quoi repose leur modèle économique ? Quelles sont leurs ambitions ?

Header bidding : les enseignements tirés par les premiers éditeurs français à l'avoir adopté

Après avoir convaincu les éditeurs anglo-saxons, où la part de marché de DoubleClick For Publishers (DFP), l'adserver de Google, est très importante, le header bidding tente de plus en plus de leurs confrères français. Ils sont nombreux à avoir lancé des tests ou à étudier cette technologie qui permet aux éditeurs de mettre en concurrence davantage de sources de demande (DSP, adexchanges, adnetworks) lors de leurs ventes en programmatique. Mais elle soulève encore de nombreuses questions : quels gains espérer ? Installée côté client ou côté serveur ? Quel wrapper header bidding ? Quels risques sur la latence des pages ? mind Media a interrogé les premiers éditeurs français à l'avoir mis en place : Webedia, Purch, aufeminin, Nice Matin et La Place Media.

Le point sur les alliances data en Europe

Pour faire face à Google et Facebook et préparer la fin annoncée des cookies, certains éditeurs en Europe et des sociétés adtech commencent à s’unir pour développer des identifiants uniques et des DMP communes. En France, des projets voient aussi le jour, notamment "Gravity", qui avance. mind Media les détaille.

Comment AppNexus a tiré parti du header bidding

Laurent Nicolas, vice-président produit d'AppNexus, qui a développé un wrapper header bidding open source baptisé PreBid.js, explique l'origine de cette technologie et la manière dont AppNexus en tire parti.