mind n° 364
Édition complète

A la Une

Comment les data providers collectent et vendent les données

Le rôle des fournisseurs de données est de plus en plus important sur le marché de la publicité en ligne, d’autant que la législation européenne va encadrer plus strictement les pratiques de la collecte et de l’activation. mind Media a interrogé quatre data providers actifs en France : Acxiom/Liveramp, Nielsen, Oracle et Sirdata. D’où viennent leurs données et quel traitement effectuent-ils ? Quels modèles économiques appliquent-ils ? Comment se différencient-ils les uns des autres ?

Dossiers

Les MCN français en quête de diversification

Le cœur d'activité des MCN, qui consiste à gérer des chaînes sur Youtube et imaginer des opérations publicitaires entre influenceurs et marques, prend de moins en moins de place dans le business des ces sociétés. Leurs activités se diversifient : régie vidéo internationale, producteur pour la télévision, le cinéma ou les plateformes... mind Media fait le point sur l'évolution de ce marché avec Studio71 France (TF1), Golden Network (M6), Talent Digital (Webedia), EndemolShine Beyond et ShareFraiche. Un tableau comparatif des principaux MCN français complète ce dossier.

Dans l'actualité

Des éditeurs français réfléchissent à la mise en place d'un login mutualisé

Les médias cherchent une parade aux nouvelles contraintes que posera prochainement la nouvelle législation européenne concernant les données personnelles.

Konbini veut développer une plateforme de reportages vidéo

Le modèle tout publicitaire de certains pure players très tournés vers les réseaux sociaux est désormais remis en question. Konbini va lancer fin janvier une plateforme dédiée aux reportages baptisée Konbini News.

20 % des Français écoutent des podcasts

Selon une étude réalisée par l’institut CSA pour Havas Media et publiée sous forme(…)

Que va changer l’outil d’analytics des podcasts d’Apple ?

Jusqu'à présent, Apple - dont l’écosystème attirerait plus de la moitié des écoutes de(…)

Comment le NYT a augmenté le temps passé par ses lecteurs sur son site

Toujours très observé, le New York Times est l’un grands éditeurs qui innovent le plus.

Renaud Grand-Clément va devenir président de la régie du Point

Il sera aussi vice-président et directeur général délégué du Point. Il succède en partie à Olivier Mégean et ne sera pas remplacé dans ses fonctions de directeur général délégué à 20 Minutes.

Comment Index Exchange veut convaincre les éditeurs français avec son wrapper header bidding

Andrew Casale est le fondateur du SSP Index Exchange, qui propose un wrapper header bidding propriétaire et prévoit de se lancer en France en 2018. Selon les fichiers ads.txt utilisés par mind Media, Index Exchange travaillait en direct avec 36 % des 39 régies françaises de notre panel en novembre 2017 (lire sur notre site). Et son wrapper est le plus utilisé côté client, devant Prebid (19,3 % contre 18,8 %), selon le site ServerBid.

La Coalition for Better Ads lance son programme de certification pour les formats publicitaires

Quelques jours après que l’interprofession française ait lancé son label Digital Ad(…)

L'IAB France met en avant 5 start-up de l'adtech

L'IAB France vient de clôturer la deuxième édition de l’Ad Innovation Pitch, son concours de start-up positionnées sur les technologies publicitaires, organisé avec Digital Business News. Il vise à mettre en avant les sociétés particulièrement innovantes. Cinq ont été retenues. Voici leurs activités.

Pourquoi Facebook a signé un accord global avec Universal Music

Facebook et Universal Music Group ont annoncé jeudi 21 décembre avoir signé un accord(…)

Data : la CNIL met en demeure WhatsApp / Facebook

Facebook est accusé d'avoir utilisé des données personnelles de sa filiale WhatsApp sans avoir valablement obtenu le consentement des utilisateurs de la messagerie.

Le président du Guardian critique Facebook

Alors que Google et Facebook accaparent l’essentiel des revenus de la publicité en(…)

Visibilité : les efforts des éditeurs ne seraient pas récompensés par une réelle hausse des CPM

A la demande des agences et annonceurs, les éditeurs, anglo-saxons comme européens et(…)

Ecrans & Media veut accélérer sur le digital

L'agence média indépendante a annoncé jeudi 21 décembre le recrutement d’Emmanuel Crego en tant que directeur général adjoint pour un nouveau projet.

Affichage digital : l’ACPM délivre une certification de la diffusion

L’affichage digital est en forte croissance en France, avec une progression de près de(…)

Le mobile porte le marché de la publicité en ligne aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, le marché de la publicité en ligne continue son essor, aux dépens des(…)

10,87 milliards de dollars de revenus publicitaires en 2019 pour Instagram, selon eMarketer

Facebook continue de développer la monétisation d’Instagram, qu’il a racheté en 2012(…)

Quelle est l’ampleur de l’internalisation de l’achat programmatique par les annonceurs ?

Les agences média redoutent l’internalisation du programmatique par les annonceurs,(…)

Désintermédiation : Accenture Interactive se positionne contre les agences

Accenture Interactive, l’agence numérique du cabinet de conseil en management,(…)

Audiences et diffusion

ACPM : le top 30 des applications mobiles et tablettes de la presse quotidienne

En partenariat avec l'ACPM - décembre 2017

Médiamétrie//NetRatings : les usages vidéo des 25-34 ans sur ordinateur

En partenariat avec Médiamétrie//NetRatings - décembre 2017

Tribunes (gratuit)

P-A Ruquier (Storyzy) : "Les annonceurs français n’ont pas pris la mesure de la toxicité des sites de fake news"

ON VOUS EXPLIQUE. L’influence grandissante des sites diffusant des fake news et la responsabilité des annonceurs dans leur financement ont agité le marché de la publicité aux Etats-Unis en 2017. Plusieurs milliers de marques se sont d'ailleurs engagées à ne plus diffuser de publicité sur un site comme Breibart News, par exemple. En France, aucun annonceur n’a pris position publiquement. Selon Pierre-Albert Ruquier, directeur marketing de Storyzy, start-up spécialisée dans la détection automatique de sites de fake news, les marques françaises n’ont pas encore pris conscience du risque.