mind n° 358
Édition complète

A la Une

SVOD : comment les groupes audiovisuels français font face à la concurrence de Netflix sur l'offre jeunesse

Les programmes dédiés à la jeunesse et la famille de Netflix connaissent un tel succès que le service américain de SVOD vient d'annoncer doubler ses investissements sur ce segment, notamment pour faire face à la concurrence des offres gratuites, comme Youtube Kids. Les acteurs audiovisuels français se sont également positionnés sur ce marché avec leurs offres de SVOD : Gulli Max, de Lagardère Active, Tfou Max, de TF1, tandis que France Télévisions prépare son offre. Comment les offres françaises veulent-elles se distinguer ? Quels sont les enjeux pour conserver et attirer des abonnés sur la cible jeunesse ? mind Media a interrogé TF1, Lagardère Active et France Télévisions, et livre en exclusivité quelques chiffres issus du nouveau baromètre SVOD 2017 réalisé par Médiamétrie.

Tribunes (gratuit)

Facebook : un succès financier, oui, mais à quel prix ?

Facebook vient de publier ses résultats trimestriels et un chiffre a marqué les esprits : son bénéfice est en hausse de 79 %. Ce succès financier, spectaculaire, démontre une situation de plus en plus complexe et assez dangereuse, tant pour nos systèmes démocratiques que pour la répartition de la valeur sur internet, estime Philipp Schmidt, directeur exécutif de la régie Prisma Media Solutions et chief transformation officer du groupe Prisma.

Dans l'actualité

Offres payantes : Canal+ veut développer la vente à l’unité sur MyCanal

Canal+ souhaite développer ses revenus en découpant davantage ses offres et notamment(…)

TF1 et Altice trouvent un accord de distribution global

Les deux groupes ont annoncé la mise en place de nouveaux services disponibles sur les box SFR et de futures offres publicitaires dans la publicité

La BBC mise sur la diffusion de sports en ligne

Face à l’explosion des prix des droits de diffusion des sports les plus populaires,(…)

L’état des abonnements au Royaume-Uni

Confrontés à la concurrence de Google et Facebook dans la publicité en ligne, les(…)

Le phénomène des fake news n’a pas nui à la réputation des médias traditionnels mais à celle des pure-players

L’essor des fake news et les offensives de certains hommes politiques populistes(…)

Marianne Siproudhis explique la stratégie de partenariats et d'alliances de France Télévisions Publicité

La régie souhaite développer des produits innovants et simplifier l'accès des acheteurs à ses offres en s'appuyant sur des start-up. Sa directrice générale, Marianne Siproudhis, expose ses projets à mind Media.

Les ambitions de 20 Minutes dans la publicité en ligne

Changement d'adserver pour un acteur étranger, header bidding, investissements dans les data... Bruno Latapie, nouveau directeur de la monétisation de 20 Minutes, présente les objectifs du titre dans la publicité en ligne pour 2018.

Sa transition vers le programmatique affecte les revenus publicitaires de Snap

Les revenus publicitaires et les utilisateurs de l'application n'augmentent pas aussi vite qu'espérés, mais l'engagement et la popularité auprès des millennials ne se dément pas. La transition vers le programmatique, en particulier, coûte cher à Snapchat.

TV connectée : les résultats de Roku dynamisés par la publicité

Le fabricant de boîtiers pour TV connectée Roku, entré en bourse en septembre, a(…)

Les nouvelles ambitions de l'alliance programmatique anglo-saxonne Pangaea

Depuis sa création à l’automne 2015 par le Guardian, CNN International Commercial(…)

Débuts poussifs pour l'alliance programmatique TrustX aux Etats-Unis

Annoncée en septembre 2016 (lire sur notre site), la place de marché américaine(…)

Le native advertising a représenté 21 % des recettes publicitaires mondiales en 2016

Alors que les formats publicitaires les plus intrusifs sont menacés par la Coalition(…)

Visibilité : l'accréditation d'AppNexus et FreeWheel suspendue par le MRC

Le Media rating council (MRC) a relevé ses exigences en matière de détection de la fraude publicitaire. Depuis, plusieurs sociétés peinent à conserver leur accréditation. Et tandis que les annonceurs privilégient de plus en plus les outils de mesure tiers, certains intermédiaires renoncent à conserver l'agrément du MRC.

Aline Ducret devient directrice marketing au Club Med

Club Med vient de procéder à une légère réorganisation interne avec évolution de son management marketing sur certains marchés. Quentin Briard est également promu.

Facebook reconnaît de nouvelles erreurs de mesure

Les annonceurs salueront-ils l’effort de transparence ou dénonceront-ils un nouveau(…)

La concurrence des cabinets de conseil pour les agences est-elle exagérée ?

La concurrence accrue entre les grands cabinets de conseil (comme Accenture, Deloitte(…)

Twitter lance une nouvelle offre publicitaire pour les petits annonceurs

L’annonce des résultats de Twitter, fin octobre, avait été saluée par les(…)

Format publicitaire : la vidéo mobile parmi les meilleurs formats pour la notoriété d’une marque

Publicis Media a dévoilé mercredi 8 novembre les résultats de son étude sur(…)

Audiences et diffusion

Les usages des 25-49 ans sur mobile

En partenariat avec Médiamétrie//NetRatings - 3e trimestre 2017 et septembre 2017

Les usages des 25-49 ans sur tablette

En partenariat avec Médiamétrie//NetRatings - 3e trimestre 2017 et septembre 2017    

Les applications mobiles et tablettes d’actualités et d'informations généralistes les plus visitées

En partenariat avec l’ACPM – septembre 2017

Entretien avec

Christine Milan (SapientRazorfish France) : "L'élément humain demeure essentiel dans la publicité pour le luxe"

En 2018 en France, les annonceurs du luxe devraient investir 128 millions de dollars sur le digital, selon les prévisions de Publicis Media. Le numérique totalisera alors 20,1 % de part de marché dans le mix média. mind Media a interrogé Christine Milan, codirectrice de la stratégie et de l'innovation de SapientRazorfish (Publicis Groupe), agence positionnée sur la transformation numérique par les technologies, le conseil et l'expérience client, pour évoquer les enjeux du digital pour les marques de cet univers. Avec une question centrale : comment optimiser les effets du numérique tout en protégeant l'image des marques de luxe ?