mind n° 327
Édition complète

A la Une

Vidéo en direct : un bilan éditorial positif mais beaucoup de questions

Depuis le lancement de la fonctionnalité Facebook Live en France en avril 2016, de nombreux médias produisent désormais régulièrement des vidéos en direct sur la plateforme sociale, qui a rapidement détrôné Periscope de Twitter. Les audiences sont présentes, mais ce ne doit pas être le KPI essentiel. (…)

Nos confidentiels

La direction numérique de L'Express évolue

Le groupe L’Express réorganise son équipe numérique après le départ de Sophie Gohier.

Dans l'actualité

Mobile : quelle audience en février pour les éditeurs utilisant Google AMP ?

L’ACPM a publié jeudi 9 mars le classement des sites mobiles les plus visités en février 2017, et celui de la fréquentation des éditeurs ayant soumis leurs supports AMP de Google*. mind Media les met en parallèle. Six éditeurs (Le Parisien, L’Express, Franceinfo, 20 Minutes...) ont été mesurés sur l’ensemble du mois de février, les autres (une dizaine) apparaîtront pour mars.

Mediapart : 1,9 million d'euros de résultat net et une évolution de son capital

Totalisant 130 000 abonnés fin 2016, la société valide son modèle avec 11,3 millions d'euros de chiffre d'affaires. Si l'un des investisseurs est sorti du capital sur une valorisation de près de 11 millions d'euros, les fondateurs peinent à trouver le nouveau statut juridique destiné à concilier indépendance et pérennité.

Google DNI : ouverture du troisième appel à candidature

Google a ouvert le 7 mars le troisième appel à candidatures de financement de l'innovation des médias dans le cadre de son programme Digital News Initiative (DNI).

Vidéo : France Télévisions et Brut nouent un accord de diffusion

France Télévisions renforce un peu plus ses liens avec la plateforme vidéo Brut. Le(…)

Réalité virtuelle : l'application de TF1 totalise déjà 100 000 téléchargements

Deux semaines après le lancement de MYTF1 VR, l’application du groupe audiovisuel(…)

Réalité virtuelle : CNN crée une unité dédiée

Bien que son succès auprès du grand public tarde à se concrétiser, les éditeurs poursuivent leurs efforts dans la réalité virtuelle.

Comment Social Point utilise Bidmotion pour acquérir de nouveaux clients pour ses jeux mobiles

ETUDE DE CAS. Social Point est un éditeur de jeux mobiles gratuits basé à Barcelone, dont les deux jeux phares, Dragon City and Monster Legends, totalisent plus de 180 millions téléchargements sur iOS et Android. La société internationale dépense plusieurs millions de dollars en achat média chaque année, sans passer par une agence. Jacob Kruger, directeur marketing, explique à mind Media comment elle a fait appel à Bidmotion, solution française d'optimisation de marketing mobile, pour convertir de nouveaux clients.

Canal+ Régie : un nouveau directeur de la cellule brand content

Un mois après l’annonce par Canal+ Régie de la création d’une cellule consacrée au(…)

RadiumOne : évolution de la direction générale en France

La société continue de perdre ses dirigeants avec ce nouveau départ.

Rubicon Project : une nouvelle directrice en France

Elle succède à Julien Gardès, directeur général Europe continentale & MENA qui vient de quitter la société.

Criteo : après le display, la société se lance dans le search

Historiquement spécialisée sur les formats display, Criteo convoite aussi une part du marché du search, qui a représenté 1,9 milliard d’euros en 2016, soit 55 % du marché français de la publicité en ligne.

Havas rapproche ses agences créatives et médias

Havas a présenté jeudi 9 mars la dernière étape de son plan de transformation baptisé(…)

Olivier Sebag nommé président d’Isobar France

Dentsu Aegis Network peaufine la réorganisation de son réseau d’agences en France.(…)

Facebook lance son propre outil de mesure

Facebook a reconnu plusieurs erreurs de mesure fin 2016 et semble vouloir donner des gages au marché. Mais cette initiative sera-t-elle réellement bénéfique aux annonceurs ?

Carat France étrenne l’achat programmatique sur Snapchat

Carat France, l’une des agences médias de Dentsu Aegis Network, a annoncé mardi 7(…)

Cabinets : Accenture Interactive concurrence les agences

Même si elle agit discrètement, les ambitions de la société de consulting Accenture(…)

Audiences et diffusion

Le top 25 des sites mobiles les plus visités en février

En partenariat avec l’ACPM – février 2017

Dossiers

SSP, DMP, adserver... Les choix technos des principales régies publicitaires en France

Pour optimiser leurs revenus en gérant différentes demandes publicitaires, les régies construisent des architectures publicitaires composées de briques technologiques extérieures (adserver, SSP, DMP...). Le choix et l'installation d'une nouvelle technologie ne sont pas des processus légers, mais les cartes sont régulièrement rebattues en fonction des dernières fonctionnalités et innovations : header bidding, full-stack... mind Media a interrogé Webedia, Prisma Media, Team Media et TF1 Publicité pour les décrypter. Un tableau comparatif des choix effectués par 14 grandes régies complète notre panorama.

Entretien avec

Alexandra Mauraisin (Groupe La Poste) : "La visibilité est un pré-requis des campagnes, pas un objectif"

Alexandra Mauraisin est directrice adjointe de la marque au sein du Groupe La Poste (La Poste, La Banque Postale, La Poste Mobile). Elle est notamment responsable de l'achat média et des relations avec les agences, après dix ans passés chez TBWA (Omnicom Group). Elle s'exprime sur ses attentes et ses projets en tant qu'annonceur et livre son regard sur le décret de la Loi Sapin.

Tribunes (gratuit)

Visibilité : passons d’une vision ad-centric à une vision user-centric

(Par Hadrien de Nijs) La norme IAB recommande de juger de la visibilité d'un format display quand au moins 50 % de la surface est visible à l’écran pendant au moins 1 seconde. Est-ce vraiment efficace ? Si les annonceurs ont raison de vouloir que leurs bannières soient vues, ils doivent revoir leurs critères de performance en intégrant la notion de temps vu effectif sur cible, souligne Hadrien de Nijs, cofondateur de Blueseed, cabinet de conseil en data marketing et efficacité business.

Etudes de cas

Comment l’agence MNSTR a identifié et convaincu des Instagrammeurs de collaborer avec Microsoft

En 2016, pour concurrencer le Mac d’Apple, Microsoft souhaitait faire de son ordinateur 2 en 1, la Surface Pro 4 (SP4), l’outil multimédia de référence pour les métiers créatifs. Son agence créative, MNSTR, a associé storytelling, influence et brand content. mind Media a interrogé David Dufour, directeur marketing grand public de Microsoft France, et Perrine Lizé, directrice générale associée de MNSTR, pour détailler le dispositif de la campagne, ses résultats et les enseignements tirés.